Politique générale

Attitude d’un président

Pourquoi notre président (dont la fonction laisserait supposer qu’il est là pour rassembler les citoyens) s’entête-t-il à les dresser les uns contre les autres ?
Dernière action en date, ses commentaires sur les grèves et incidents de la SNCF, exigeant que la SNCF présente des excuses à ses clients, qui auraient été victimes d’une odieuse machination.

Quelle idée !

Cela suppose une erreur grave, durable, irréversible. Or, que s’est-il passé ?

Des grévistes se sont déclarés sans prévenir, immobilisant ainsi plusieurs trains et bloquant une gare, suite certes à une agression sur un conducteur. Que ces grévistes bloquent la vie de plusieurs milliers de personnes, c’est indéniable. Qu’ils n’aient pas respecté un préavis permettant à la SNCF de s’organiser, c’est condamnable. Mais quelle est la faute de la SNCF et des ses milliers de salariés, qui travaillent honnêtement et avec efficacité ? Pourquoi faudrait-il présenter des excuses face à des aléas ?

On oublie trop souvent que 365 jours par an (moins quelques-uns), la SNCF transporte des dizaines de milliers de gens avec une efficacité et un niveau de sécurité peu courant dans le monde.

Alors, que les usagers des transports râlent, nul ne peut leur reprocher, mais que le Président de la République soit aussi démagogue et se comporte comme le premier râleur venu, c’est pour le coup intolérable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

amet, quis vulputate, neque. ut leo leo.