• Politique générale

    Combat dépassé

    Chacun l’a remarqué, l’UMP et une partie du gouvernement, avec l’aval du président de la République tente de convaincre les citoyens en général et ceux qui ont voté pour le Front National aux dernières cantonales en particulier, que le gouvernement actuel est le plus efficace pour la sécurité, les relations avec l’Islam et l’immigration. Ce combat part de l’analyse que ces « électeurs du FN » (comme si un parti était propriétaires des ceux qui ont voté pour lui) seraient venus au FN à cause de la sécurité, de l’Islam et de l’immigration. Deux autres analyses sont pourtant possibles. D’abord, la plupart des électeurs sont déçus de l’action du président de la…

  • Politique générale

    Vers qui se tourner ?

    Face a l’évidente désintérêt que les hommes et femmes politiques ont pour la chose publique, devant la vide des programmes et la faiblesse des idées, vers qui peut se tourner le citoyen ? Qui dans le paysage politique donne ne serait-ce que l’impression de s’intéresser un tant soit peu à la vie quotidienne des Français ? Qui tente d’apporter aux problèmes rencontrés par la France une réponse ou des idées sensées, raisonnables, capables de changer la situation ? Qui a de l’ambition pour la France sur le plan local, national et international ? Qui aime au moins un peu les gens et s’intéresse sincèrement à eux ? Je ne sais pas.

  • Petits mots et petites expressions

    Les Français savent …. pensent, …en ont assez…

    Je ne me lasse pas d’entendre hommes et femmes politiques ponctuer leur discours de cette redoutable sentence « Les Français en ont assez… » ou « Les Français pensent…. » Quelle formidable capacité n’ont-ils ou n’ont-elles pas acquise : ils ou elles lisent dans nos pensées et perçoivent nos sentiments. Impressionnant ! Sachant bien que cette capacité n’est réservée qu’à des personnages de films ou de romans, je pars du principe que l’homme ou la femme politique va immédiatement citer une enquête, un sondage, une statistique. Pas du tout, le discours continue sans que soit fournie la moindre justification de cette analyse qui permet à l’envi de valoriser ses idées ou de mettre à mal…

  • Politique générale

    Le règne de la frilosité

    Nous entendons régulièrement qu’un organisme de notation financière a dégradé la note de tel ou tel Etat ou de telle ou telle entreprise. Cela semble mettre le gouvernement ou la direction de l’entreprise en émoi. Je peux comprendre que, l’argent étant un moyen nécessaire (voire une fin pour l’entreprise), la capacité à en emprunter à des taux les plus faibles possibles préoccupent les gouvernements et les directions d’entreprises. En revanche, ce que je regrette comme citoyen et éventuellement comme salarié, c’est que l’attention portée à cette notation fasse disparaître l’audace et l’ambition en particulier dans le monde politique. Cette note change de valeur selon des règles que le citoyen a…

  • Politique générale

    Les réformes, à quoi ca sert ?

    En écoutant les membres du gouvernement, il semble que le cœur de leur action consiste à effectuer des réformes. « Mais c’est quoi une réforme ?« , demande le citoyen qui ne voit pas le lien direct entre sa situation et la réforme dont se gargarise nos ministres. Une réforme a pour objectif de re-former quelque chose, en général une organisation à travers le texte de loi ou l’ordonnance ou le décret qui définit son fonctionnement. Cette organisation peut être beaucoup de chose : la fiscalité, la police, les prestations sociales, tel ou tel service public, etc… « Bien, mais alors pourquoi réformer ?« , continue le citoyen. Parce que l’organisation en question ne répond…

  • Petits mots et petites expressions

    C’est un peu technique…

    Avez-vous remarqué que cette expression est régulièrement utilisée par des hommes ou femmes politiques quand ils(elles) tentent d’expliquer une situation ou un sujet un peu délicat (comprendre : délicat pour eux/elles). Je ne sais pas encore très bien comment interpréter cette expression. Est-ce la manifestation d’une réelle complexité technique qui réserve la compréhension du sujet à une élite précise ? En général, non ! Il est évident que soit la personne qui utilise cette expression n’a elle-même pas bien compris le sujet et masque ainsi cette incompréhension, soit il(elle) prend les téléspectateurs/auditeurs et le journaliste qui l’interroge et éventuellement les autres invités de l’émission pour de parfaits abrutis incapables de suivre son…

  • Institutions

    La HALDE, une AAI qui fait parler d’elle

    Une AAI est une entité qui n’est pas définie ni par la loi, ni par la jurisprudence, mais simplement par l’usage. C’est très étonnant quand on connaît l’habitude du système administratif français à écrire et décrire tout son fonctionnement. Cette spécificité est justement présentée par un rapport de 2001 du Conseil d’Etat comme une innovation par rapport au schéma administratif traditionnel. Consultez Wikipedia (par exemple) pour en savoir plus sur une AAI et la différence avec une API (Autorité Publique Indépendante). Exemples d’API : l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) et la très récente HADOPI (Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet) sous le feu…

  • Politique générale

    Attitude d’un président

    Pourquoi notre président (dont la fonction laisserait supposer qu’il est là pour rassembler les citoyens) s’entête-t-il à les dresser les uns contre les autres ? Dernière action en date, ses commentaires sur les grèves et incidents de la SNCF, exigeant que la SNCF présente des excuses à ses clients, qui auraient été victimes d’une odieuse machination. Quelle idée ! Cela suppose une erreur grave, durable, irréversible. Or, que s’est-il passé ? Des grévistes se sont déclarés sans prévenir, immobilisant ainsi plusieurs trains et bloquant une gare, suite certes à une agression sur un conducteur. Que ces grévistes bloquent la vie de plusieurs milliers de personnes, c’est indéniable. Qu’ils n’aient pas…

  • Politique générale

    Pourquoi faut-il rassurer les investisseurs ?

    Je ne suis pas sûr de vouloir que mes impôts soient utilisés pour renflouer des banques qui ont pris trop de risques, sous prétexte de rassurer les investisseurs ! Ces mêmes investisseurs qui en exigeant des rentabilités à deux chiffres aux entreprises ont mis sur la touche des salariés compétents dont les entreprises étaient rentables et performantes (mais avec une rentabilité à un chiffre) ? Ces mêmes investisseurs qui ont les leviers financiers suffisants pour contrôler partiellement la bourse et le font à leur intérêt et au détriment du petit porteur qui reste le grand pigeon de toutes ces affaires financières ? Ces mêmes investisseurs qui influencent les gouvernements pour évidemment abonder dans…

  • Politique générale

    C’est quoi l’économie irréelle ?

    Le téléspectateur des journaux télévisés ou le lecteur de journaux diverses entend ou lit que bientôt « l’économie réelle » va être touchée ! Je suppose donc qu’il existe une économie irréelle (ou virtuelle, peut-être ?). Mais je ne vois ce que c’est. Si les activités financières ne font pas partie de l’économie réelle, pourquoi est-on inquiet ? Si en revanche, elles en font partie (et expliquez-moi dans quelle mesure elles en font partie), pourquoi entend-on que « l’économie réelle » va bientôt être touchée ? Serait-ce pour nous rassurer en ces temps de remontée du chômage ?

justo consectetur sit vulputate, Lorem ante. accumsan Phasellus ut venenatis, neque. facilisis